Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Semaine de Cinéma de Langue Espagnole

23eme édition [20 mars - 2 avril 2013] Angers


Cinéma et enseignement de l’espagnol


 

Recherche

Partenaires

 

 

 

  

 

17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 18:27

Infancia clandestina, film argentin de Benjamín Ávila sera projeté jeudi 21 mars à 19h30, en première partie de la soirée Éxitos.

Il sera diffusé en avant-première, la sortie nationale étant prévue le 8 mai 2013.

 

les 400 coups

 

infancia1.jpg infancia-clandestina.jpg
   

 

Le film a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs (Cannes 2012).

Voici la présentation qui a été faite à cette occasion du réalisateur :

 

Producteur d'émissions de télévision éducatives. Scénariste et réalisateur de courts métrages. Il remporte plusieurs récompenses internationales pour son documentaire Nietos, sur les enfants des « disparus » dont les identités ont été rétablies par les grands-mères de la Plaza de Mayo. Infancia clandestina est son premier long métrage, basé sur des faits réels de sa propre vie.
http://www.quinzaine-realisateurs.com/benjamin-avila-r13596.html

 

 


Infancia clandestina (Enfance clandestine), un film de Benjamín Avila - Argentine - 2012 - 112min  - avec Ernesto Alterio, Natalia Oreiro, César Troncoso... - Distribué par Pyramide Distribution

 

Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

Es la historia de Juan, un niño de 12 años, y su familia. Es una historia de militancias, de clandestinidad y de amores. Donde los deseos se pueden convertir en realidad y también pueden desaparecer. Donde se puede ser feliz y también desdichado. Juan está clandestino, tiene otro nombre al igual que toda su familia: Su mamá Charo, su papá Daniel y su adorado Tío Beto. Juan se llama Ernesto. En el barrio y en la escuela lo conocen así. Pero en su casa es simplemente Juan. Estos dos mundo, Juan y Ernesto, conviven, colisionan y se retro-alimentan hasta un punto en que Juan no podrá sostenerlo más y querrá comenzar su propia clandestinidad con su gran amor que es María, una niña que conoce en la escuela. ¿Acaso el amor y la fe en lo posible podrá cumplir los deseos de Juan y su familia? ¿Acaso los “Sueños de Juventud” podrán dejar su semilla?

 

critique (zero de conduite)

fiche (la butaca)

entretien (página 12)

entretien (cabal)

Canal Oficial de INFANCIA CLANDESTINA (youtube)


 

Des lycéens de Brive qui ont assisté à la projection du film à Cannes, commentent Infancia Clandestina en images.

Voir ici le reportage : http://education.francetv.fr/

 

« Regards jeunes sur le cinéma » a pour objectif d'éduquer le regard et de faire réfléchir les jeunes sur le sens des images perçues au quotidien. Dans ce reportage, des jeunes assistent à la projection du film Infancia clandestina réalisé par Benjamín Avila, au festival de Cannes. Le thème : Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d'exil.


 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

microneedle 07/04/2014 13:18

Thank you so much for sharing the review of the film. Now I am really interested to watch Infancia clandestine after reading this post. I will bookmark the site to check out for more updates like this further. Keep sharing.

Buenos Aires 23/02/2013 16:29


"la sortie nationale étant prévue le 8 mai 2013"
on doit attendre plus de 2 mois pour vois ce film !!

le nombre des enfants clandestins augmente chaque jours et ils sont partout dans le monde .
et malheureusement , c'est rarement qu'on trouve des films ou repotages qui traitent ce problème .

bonne continuation .